Paroisse Saint-Michel
http://saintmichel-paris.fr/L-Eglise
      L’église

L’église

De 1858 à nos jours

Compte-tenu de l’accroissement de la population dans les quartiers des Batignolles et des Epinettes, le décret ministériel du 16 octobre 1858, au nom de NAPOLÉON III, "par la grâce de Dieu et la Volonté Nationale, Empereur des Français", autorisait l’ouverture de l’église dénommée "Saint-Michel", sur le territoire de la paroisse Sainte-Marie des Batignolles.


En 1910, toujours en raison de l’accroissement de la population dans le quartier des Épinettes, l’église Saint-Joseph fut édifiée sur le territoire de la paroisse Saint-Michel.

L’église actuelle remplace l’église bâtie en cinq mois durant les années 1857-1858 et l’église temporaire réalisée début 1900 sur l’avenue de Saint-Ouen. Elle est l’œuvre de l’architecte Bernard HAUBOLD.

Le Chanoine BASTON fut le coordinateur de cette construction dès sa nomination à la cure, en 1902, épaulé par Monsieur l’Abbé PRIVAT, ainsi que par Monsieur le Chanoine MICHEL, dont les souvenirs restent ancrés dans la mémoire paroissiale.

L’église qui occupe 2000 mètres carrés peut accueillir 2500 personnes. Elle se compose de trois vastes nefs séparées par un déambulatoire aux colonnes monolithiques de granite de 6 tonnes ( 28 au total ) . A signaler les marqueteries de bois exotiques rares ( noyer d’Afrique , acajou de Cuba et du Cambodge , ébène , sycomore , amarante , violettes des Indes et citronnier ) ont été utilisés par l’entreprise d’ébénisterie Toulouse de 1927 à 1928 pour édifier les stalles , ambons , chaire à prêcher, banc d’œuvre et Chemin de Croix . Trois fresques de style byzantin dues à Malespinat décorent les chœurs . La bénédiction de l’église aura lieu le 21 septembre 1925 par le Cardinal Dubois . L’achèvement prendra place de 1934 à 1938 . L’entrée principale non terminée est séparée par un pâté de maison d’une seconde entrée perpendiculaire surmontée d’un campanile de 37 mètres . Le campanile abrite 4 cloches coulées par la fonderie Paccard d’Annecy-le-Vieux (ré, mi, fa# et la , prénommées Léonie , Marguerite , Jeanne Marguerite et Yves Denise ) d’un poids total de 3.8 tonnes . Elles seront bénites en 1933 par Mgr Verdier .

Sa décoration s’effectue au fil des ans, grâce à la volonté des bâtisseurs et des donateurs.

19 novembre 1913
Pose de la 1ère pierre par Mgr CHESNELONG.

21 septembre 1925
Bénédiction de l’église par le Cardinal DUBOIS.

1933
Durant les fêtes de la Saint-Michel :
- Bénédiction, par Monseigneur VERDIER, des cloches coulées dans la Fonderie PACCARD : Léonie (1500 kg) ; Marguerite (1050 kg) ; Jeanne-Marguerite (1070 kg) ; Yves-Denise (460 kg)
- Bénédiction du maître-autel, en granit de Pyrie (Côtes d’Armor), décoré de mosaïques d’émail.

12 octobre 1934
On peut enfin installer la statue de Saint-Michel, œuvre d’Emmanuel FREMIET, qui surplombe le quartier du haut des 37 mètres du campanile. Elle est d’une hauteur de 6 mètres et a été réalisée en cuivre martelé.

C’est un exemplaire de même grandeur que la statue en cuivre repoussé martelé du Mont Saint-Michel. Le troisième exemplaire se trouve au Musée d’Orsay.

04 février 1990
Suite à une tempête, la statue de l’Archange dominant le campanile doit être descendue, afin que son support soit consolidé.

18 novembre 2007
Après des années d’absence, l’archange est réinstallé sur le campanile. Le Cardinal VINGT-TROIS le bénit, le 1er décembre 2007.

En savoir plus

A lire aussi : Henri Godin, une vie tournée vers la mission

PDF - 546 ko
henri godin

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour