Onction des malades

« Si l’un souffre, tous partagent sa souffrance. »

1 Co 12,26

Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions “extrême onction” et “derniers sacrements”. La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup.

Le sacrement de l’onction des malades a pour but de conférer une grâce spéciale au chrétien qui éprouve les difficultés inhérentes à l’état de maladie grave ou à la vieillesse. Il est signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre.

Le sacrement de l’onction des malades a comme effets :

  • le réconfort, la paix et le courage pour supporter chrétiennement les souffrances de la maladie ou de la vieillesse,
  • le pardon des péchés, si le malade n’a pas pu l’obtenir par le sacrement de la réconciliation,
  • le rétablissement de la santé, si cela convient au salut spirituel,
  • la préparation au passage à la vie éternelle.

Tout malade qui désire recevoir le l’onction des malades peut faire appel à un prêtre.
Un dimanche par an, une célébration communautaire est proposée.


Contact : Père Jean-Charles de Bruignac

Offrir une messe

Faire un don

Agenda

Lettre parois-
siale FIP

Guide paroissial

Maison Saint-Michel