Onction des malades

« Si l’un souffre, tous partagent sa souffrance. »

1 Co 12,26

Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions « extrême onction » et « derniers sacrements ». La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup.

Le sacrement de l’onction des malades a pour but de conférer une grâce spéciale au chrétien qui éprouve les difficultés inhérentes à l’état de maladie grave ou à la vieillesse. Il est signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre.

Le sacrement de l’onction des malades a comme effets :

  • le réconfort, la paix et le courage pour supporter chrétiennement les souffrances de la maladie ou de la vieillesse,
  • le pardon des péchés, si le malade n’a pas pu l’obtenir par le sacrement de la réconciliation,
  • le rétablissement de la santé, si cela convient au salut spirituel,
  • la préparation au passage à la vie éternelle.

Tout malade qui désire recevoir le l’onction des malades peut faire appel à un prêtre.
Un dimanche par an, une célébration communautaire est proposée.


Contact : Père Jean-Charles de Bruignac

Offrir une messe

Faire un don

Agenda

Lettre parois-
siale FIP

Guide paroissial

Maison Saint-Michel

suscipit leo. nunc commodo diam mattis Curabitur eleifend vulputate, ut ipsum